Presse Chant’Oulipo !

France Culture – « Des Papous dans la tête » – Françoise Treussard

Ils jouent de la casserole, de la trompette, du micro-ondes ou du piano, ravissent nos  oreilles et nos yeux par leur inventivité. Chant’Oulipo ! avec Jehanne Carillon, Jean-François Piette, Olivier Salon et Valentin Villenave : un spectacle en chansons tendres et joyeuses. Courez-y !

 ∗∗∗

Véronique Hotte – théâtre du blog

La fantaisie est au rendez-vous du spectacle facétieux Chant’Oulipo !… Une affaire de rythme et de sonorités, de jeux de mots en cascades à vous couper le souffle et à vous entraîner dans une ivresse débordante. La musique sonne avec gaieté, comme étonnée de se conjuguer joliment ou drôlement aux mots loufoques.

Un bonheur sonore et ludique de partage plaisant, ironique et gentiment caustique.

∗∗∗ 

 France Culture – « Chanson Boum »- Hélène Hazéra

Chanson, poésie c’est une vieille histoire. Longtemps ce fut commun qu’un poète écrive pour être mis en chanson, de Ronsard à Prévert. Et puis le fossé a commencé à se creuser.

Jehanne Carillon comble ce fossé avec les chansons écrites par les poètes de l’Oulipo, des poètes fous d’humour, mis en musique de façon irrespectueuse. L’ambiance est follement cabaret, ceux de Saint-Germain où l’on chantait Prévert et Queneau, ou, plus mythique encore, celui qui vit naître le Dadaïsme à Zurich. 

C’est tonique, c’est précieux, c’est saugrenu, c’est poétique !

 ∗∗∗ 

 Rémi Dugne – La Montagne

Chant’Oulipo chante et enchante l’Opéra de Clermont !

Associé à des compositions originales et un petit orchestre, l’Oulipo s’est mué en Oumupo, Ouvroir de musique potentielle. Des mots, des notes et des voix. Et quelle voix ! Celle de Jehanne Carillon à l’origine de ce spectacle.

  ∗∗∗

Louise Dides – etat-critique.com

★★★★★ Grâce à la mise en scène ingénieuse de Laurent Gutmann, les quatre comédiens se répartissent parfaitement l’espace, utilisant, un par un, tous les objets qu’il contient : le pot de fleurs comme tambourin ; la boîte de haricots verts Daucy (do-si !) comme instrument à percussion ; le fil à linge comme pupitre à partitions…

Et c’est parti pour une heure de jeux de langue et de sons entraînants, où l’on découvre l’histoire de la « Tortu-lipe », celle de « l’étrange « anti-lope » et où l’on est invités à mettre les mots dans « l’ordre le plus aléatoire possible

Aussi talentueux chanteurs que musiciens, Jehanne Carillon, Jean-Francois Piette, Olivier Salon et Valentin Villenave, se révèlent également incroyables comédiens, ne ratant pas une occasion de faire sourire ou même rire et leur bonne humeur est assurément contagieuse !

  ∗∗∗

Nicole Bourbon – regarts.org

Dotés d’un formidable potentiel comique, les compères sont aussi d’excellents musiciens capables de jouer d’instruments divers dont l’étonnant thérémine, dont on joue sans le toucher !

Le tout est parfaitement maîtrisé, interprété avec un plaisir évident qui devient vite communicatif. Si vous cherchez un spectacle inclassable, qui sort largement des sentiers battus, interprété à la perfection, courez au Clavel, vous ne le regretterez pas.

 ∗∗∗